change de format (plus souple et léger, voir juste en dessous!) et devient les rencontres Hors d’La Loire.  Le camp sous son format initial est lui reporté, plus d’infos à venir par ici !

HORS D’LA LOIRE
15-22 Juillet 2021
Rencontres, échanges, débats, autoformations, bon temps 
autour des luttes de l’estuaire de la Loire

 

A l’initiative d’habitant-es de la ZAD du Carnet, les rencontres « Hors D’La Loire » se dérouleront du 15 au 22 juillet dans le pays de Retz. Il y aura des espaces pour se rencontrer, entremêler nos luttes, s’informer sur le Grand Port, s’organiser pour contrer son impact mortifère, mais aussi se détendre.  

Si nous avons quelques idées / envies pour le programme, il sera principalement libre et construit ensemble au fil des envies de chacun·e. La cuisine sera collective à base de récup et glanage !

Retrouvez les infos pratiques et le programme par ici

 

ECHANGER sur nos pratiques et expériences d’organisations collectives ; sur nos manières de lutter individuellement et collectivement contre les oppressions et formes de dominations systémiques (sexe, classe, race, genre etc.).

 

S’INFORMER sur l’histoire de l’estuaire de la Loire et sur l’histoire du Grand Port Maritime de Nantes St Nazaire, du port négrier au port libéral ; mais aussi s’informer sur l’impact des activités des industries du Grand Port Maritime (GPM) sur les territoires partout dans le monde.

 

QUESTIONNER notre modèle de production énergétique, ses énergies dites « vertes » et son extractivisme ; notre modèle productiviste d’industrialisation de l’agriculture et ses dynamiques d’accaparement des territoires ; nos rapports au vivant.

 

S’ORGANISER ensemble face à la tenue du Sommet de l’énergie offshore à St Nazaire du 21 au 24 septembre 2021. La ZAD du Carnet appelle à l’organisation collective d’un Contre Sommet contre l’éolien OffShore et son monde : derrière les solutions des multinationales du GPM pour répondre à la crise climatique en matière de développement énergétique, se cachent des pratiques néo-coloniales. Ce Contre Sommet serait l’occasion de cibler le néo-colonialisme que nos grandes industries perpétuent partout dans le monde et d’agir en solidarité aux communautés impactées, et nombreuses victimes du patriarcat capitaliste !

 

SE DETENDRE en participant à des jeux, des ateliers, des concerts accoustiques et repas partagés.

 

Rendez-vous en juillet pour se retrouver et mêler nos luttes ! Ramènes ta tente ou ton camion, ton énergie et tes idées !